Météo-France a-t-il toujours un temps d’avance sur le web ?

Dans: Météorologie

24 août 2009

Météo-France est présent sur le web depuis l’apparition de l’Internet en France. A cette époque, il n’y avait pas d’autres moyens sérieux que de consulter le site www.meteo.fr pour accéder aux prévisions météorologiques via l’Internet. Aujourd’hui les temps ont changé, les sites professionnels et amateurs de bonnes qualités se multiplient. Nous pouvons alors nous poser une question légitime : Météo-France a-t-il toujours un temps d’avance sur le web ?

1. L’entreprise,

logo_meteoMétéo-France est installé à Paris depuis 1887, c’est un organisme public financé à 54% par l’Etat qui emploie 3700 salariés, principalement des ingénieurs et des techniciens. Météo-France est présent dans tous les départements et territoires français.  Météo-France est investi d’une mission de service public, qui a pour but de prévoir et de surveiller les comportements de l’atmosphère, des océans et du manteaux neigeux (depuis 1970), afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes. Pour en savoir beaucoup plus, le qui sommes nous.

2. Des moyens exceptionnels.

Pour satisfaire sa mission Météo-France possède des moyens exceptionnels, tel que des avions avec des capteurs embarqués, des  modèles numériques, des radars, un réseau d’observations au sol et sur les océans, des calculateurs surpuissants, etc… Cela représente un équipement complet capable d’ anticiper au mieux les mouvements de l’atmosphère. De plus son personnel est extrêmement qualifié en la matière. Les informations publiées sur le net devraient être tout aussi excellentes, mais Meteo-France  déçoit beaucoup dans ce domaine, car aucune données météorologiques n’est réellement présente sur leur site, à titre d’exemple dans la rubrique « observation » nous pouvons consulter une carte avec une vingtaine de villes seulement, alors que réseau Météo-France en comporte plusieurs milliers.
Pourtant tout avait bien commencé.

3. Un temps d’avance :  www.meteo.fr

En 1994, www.meteo.fr était l’un des meilleurs site du web. L’Internet devenait un support où la météorologie pouvait s’exprimer. Plus besoin d’attendre le sommaire bulletin météo de la télévision pour revoir l’image satellite de 18H00 UTC, l’accés aux cartes des fronts à echéance +12H00 était possible, les prévisions étaient en ligne gratuitement. A l’ère du minitel cela paraîssait inimaginable. Et puis l’Internet évolue, d’autres services météo naissent sur le Web, la concurrence est rude. Quand au site www.meteo.fr, il n’évolue guère et il n’est plus satisfaisant. Pour combler le manque d’information fourni par www.meteo.fr, des amateurs, des passionnés cherchent d’autres sources et développent eux-mêmes leur propre système et génère une multitude d’informations à partir de données diverses fournies par les services météo du monde entier.
Puis en 2002, www.meteo.fr devient www.meteofrance.com

4. Un contretemps : www.meteofrance.com

C’est le .com de trop ! www.meteofrance.com est la vulgarisation à outrance de la météorologie et ce n’est qu’un début. En juin 2004, après dix années de gratuité, la vitrine de Météo-France, est payante. Le coupeperet tombe sur le service public…  Les internautes sont furieux, ils s’estiment lésés par cette décision.  En septembre 2004, Météo-France revoit son offre et fin 2008 le site redevient entièrement gratuit. Mais l’image de Météo-France a été entachée par ces quatre années de service restreint. Aujourd’hui, www.meteofrance.com n’est toujours pas à l’image de la qualité du travail fournis par l’ensemble de ces météorologues. Il est essentiellement destiné à vulgariser la météorologie. Ces informations grand public ne sont pas suffisantes aux regards des passionnés et autres amateurs avertis.

5. Conclusion.

Météo-France est un établissement de qualité mais pourquoi son travail n’est-il pas mis en valeur sur le net. On peut espérer que le récent changement n’est qu’un début et que le site Météo-France va renaître radicalement afin d’avoir un temps d’avance sur le web et pourquoi pas devenir un grand service de l’Internet, à l’instar du grand NOAA.

A Propos du café

Au café d'avalanche-net on cause de tout ce qui gravite autour de la montagne et de la météorologie.
Il n'y a pas de raison que l'on ferme notre gueule !

  • herve: merci pour votre dévoument pour ce site agriculteur eleveur 02140 VERVINS AISNE [...]
  • Vincent: Je suis vraiment heureux de vous retrouver au travail, à la maison, sur mon mobile. Votre fiabil [...]
  • Lise: Merci pour votre engagement ! J'étais perdue sans vous, les autres sites de météo pour Lyon ne [...]
  • Louson: Effectivement, merci. [...]
  • Franck: Bonjour le code du gadget Windows est déjà à disposition. En effet, les fichiers .gadget sont des [...]

En ligne

  • 0 Membres.
  • 2 Invités.